Pétrole: Quels risques pour les approvisionnements de l’Europe ? Conférence en ligne, jeudi 27 mai à 18h.

Le Shift est heureux de vous convier au webinaire de présentation de son nouveau rapport « Pétrole : quels risques pour les approvisionnements de l’Europe ? », publié sous l’égide du Ministère des Armées. Ces travaux s’inscrivent dans la continuité notre dernière publication sur le sujet « L’Union européenne risque de subir des contraintes fortes sur les approvisionnements pétroliers d’ici à 2030 – Analyse prospective prudentielle (The Shift Project, Juin 2020)»

Assister à la conférence et connaître le programme.

Contexte & enjeux 

  • Le pétrole reste la première source d’énergie mondiale. Son utilisation à grande échelle a permis le développement économique des dernières décennies. Il fournit plus de 90 % de l’énergie nécessaire aux transports.
  • L’Union européenne importe un dixième de la production mondiale de pétrole, à peu près autant que la Chine.
  • Dans le monde, 10 pays concentrent environ 80 % des réserves : la plus grande part de l’approvisionnement en pétrole brut repose sur un nombre restreint de grands producteurs.
  • Elaborée par des experts de très haut niveau, l’étude du Shift Project vise à caractériser les risques qui pèsent sur l’approvisionnement futur en pétrole de l’Europe, grâce à l’analyse des 16 principaux pays fournisseurs de l’UE aux horizons 2030 et 2050.
  • Parmi ces 16 pays (tous extérieurs à l’UE) figurent les principaux producteurs pétroliers mondiaux.
  • Ce rapport répond à une consultation du ministère des Armées (DGRIS).

Il s’appuie sur une analyse critique de la base de données pétrolières de la seule société norvégienne Rystad Energy, qui figure parmi les sources de référence au sein de l’industrie. Ce travail approfondit une problématique explorée dans notre précédent rapport sur la question (The Shift Project, Juin 2020).

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.